Forum d'Art Plastique
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LES MOULINS DE PROVENCE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
OPALINE
Admin
avatar

Nombre de messages : 1174
Date d'inscription : 08/02/2009
Localisation : Là où le Gratin est Dauphinois!

MessageSujet: LES MOULINS DE PROVENCE   Lun 13 Mar - 19:33

Les moulins de Provence

Vous connaissez le « Secret de Maître Cornille », j’en suis sûre...
mais connaissez-vous l’histoire des moulins de Provence, celle que les poètes, au son des fifres et des tambourins,  ont perçue  ?

Et voici ce que les Moulins susurrent , les nuits de grand vent :
« Autre temps, en Provence,  il s’y faisait un grand commerce de meunerie..... Tout autour du village, les collines étaient couvertes de moulins à vent. De droite et de gauche on ne voyait que des ailes qui viraient au mistral par-dessus les pins..... »

La complicité des moulins et du mistral « faisaient la joie et la richesse de notre pays. »
Il fallait voir  nos ailes tourner, tant et tant , de  plus en plus vite,  sans discontinuer !

« Té, pensait le fifre , ces moulins veulent s’envoler vers le ciel, pour sûr ! »

Ces prétentieux moulins ne se contentaient plus de tourner, ils se voulaient « Volant aux vents »

« AH...Ah ... hurlait le tambourin, ... Moulins....Moulins , Restez avec nous , vous êtes des enfants de la terre , pas du ciel .. Le ciel n’appartient qu’au rêve ... Pécaïre...!

Mais un jour, un triste jour, un vent , un terrible vent , celui de la modernité, de la facilité, amena les minoteries à vapeur !
« et le temps des moulins à vent était passé ! ... Le mistral avait beau souffler, les ailes des moulins restaient immobiles ! »..................


...............Si, pour Maître Cornille , tout le village se mit en route pour apporter du vrai blé  au moulin du vieux meunier qui ne manqua plus d’ouvrage , il n’en fut rien pour les moulins qui disparurent totalement !
« Eh oui,  « Tout a une fin dans ce monde ! ».

Le ciel, par le son des fifres et des tambourins , exulte pour la joie de maître Cornille,
 mais c’est la fraternité qui sauva le meunier ....et son moulin ! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lantre.forumdediscussions.com
 
LES MOULINS DE PROVENCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Sacq, circuit des Moulins
» Circuit des Moulins à La Houssaye
» Moulins-lès-Metz : bataille entre la mairie et Numéricable
» Bribes détachées du chevalier des moulins.
» Circuit des Moulins (xème fois)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pinceaux & Palettes :: ART et CULTURE :: LITTERATURE :: MOT à MO-
Sauter vers: